La généalogie d'Hervé
" Lorsqu'on regarde sa vie passée,
on croit voir sur une mer déserte
la trace d'un vaisseau qui a disparu. "
François René de Chateaubriand
La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo

 Entrée de l'Hermione à Castine - Tir au canon (photo personnelle)

L'Hermione est la vedette maritime de l'année, une frégate reproduite à l'identique du bateau de La Fayette venu combattre en Virginie sous le commandement de George Washington combattre l'ennemi anglais. Cela s'est passé il y a 235 ans.

En 1996, alors que j'habitais le charmant village charentais Trizay, tout proche de Rochefort-sur-mer, il était annoncé la construction de la réplique de l'Hermione dans l'arsenal de Rochefort, ce fut une curiosité locale mais aussi un défi pour les charpentiers de marine car les moyens financiers n'étaient pas très importants et il fallait construire ce bateau avec les outils d'époque. J'ai suivi la construction pendant les trois ans qui me restaient à faire à Rochefort, avant de partir au Canada.

 

Photos personnelles prises en 2007

J'ai eu l'occasion de voir la progression de la construction en août 2007, lors d'un voyage en France, presque 10 après que j'ai quitté Trizay. Le bateau est loin de rejoindre la mer, mais les travaux avancent, je me demandais quand est-ce que j'aurais l'occasion de le voir en Amérique. La date annoncée à l'époque était 2012. Il faut croire que le projet était trop ambitieux, que les moyens n'étaient pas suffisants pour arriver à terme. Pourtant, lors de cette visite, la file d'attente pour la visite était longue !

 

Hermione en 2007 - Photos personnelles

Janvier 2015, l'Hermione est annoncée en Amérique du Nord. La frégate prend la mer et fait ses essais de navigabilité en septembre 2014, peu de temps plus tard, le parcours est dévoilé. Les escales et les programmes sont aussi annoncés, quelle bonne nouvelle. J'allais enfin la revoir, mais quand et où ? Montréal est loin de l'océan Atlantique et la plupart des escales se font en semaine. Il faut donc faire un compromis, prendre 2 jours de congé en semaine et rouler en auto quelques 7 heures pour aller à Castine (état du Maine), dernière escale de l'Hermione aux États-Unis, je ne pouvais pas manquer ce rendez-vous pour le 14 juillet ! Je ne sais pas pourquoi mais je savais que j'allais revoir l'Hermione de l'autre côté de l'Atlantique.

La décision d'aller à Castine malgré les 1060 kilomètres aller-retour a été prise rapidement, je ne veux pas manquer un tel événement. Il y a tant de choses à dire depuis mon retour que je gâcherais le plaisir de vous montrer la frégate, alors je vous propose de regarder les photos que j'ai prises, disponibles sur mon fil Pinterest et les 3 vidéos sur ma chaine YouTube.

 

 Vidéos sur YouTube

   

 
  Et vous, avez-vous rencontré l'Hermione ?

Commentaires   

0 #8 Hervé 22-12-2015 06:51
Citation en provenance du commentaire précédent de Marie :
A voir Film en Replay Thalassa-Hermione du 18/12/2015

http://www.france3.fr/emissions/thalassa
Merci Marie pour le lien, malheureusement cette vidéo n'est pas disponible hors du territoire français. TV5 Canada diffusera l'émission, je pense, en janvier.
Citer
0 #7 Marie 21-12-2015 07:34
A voir Film en Replay Thalassa-Hermione du 18/12/2015

http://www.france3.fr/emissions/thalassa
Citer
0 #6 Hervé 18-07-2015 22:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Caroline Sylvestre :
Bravo pour avoir bouclé la boucle!!!! Je trouve le bateau en vrai plus petit que celui que nous avons vu à Rochefort!! C'est une question de perception j'imagine!!!!
Ben oui, tu as manqué quelque chose ;)
Citer
0 #5 Hervé 18-07-2015 22:24
Citation en provenance du commentaire précédent de Evelyne ACHON :
Nous avons eu la chance de visiter le chantier de l'Hermione à Rochefort lors de notre première participation au rassemblement des Tremblay de France à Chambon, village natal de Ozanne Achon.
Cela reste un souvenir marquant par l'ampleur du chantier !
C'est vrai que ce projet est démesuré tant en temps, en heures de travail, en temps de ''marketing', en temps de préparation des organisations des escales (même si Castine est une petit escale, il n'en reste pas moins que la marine américaine, les ambassadeurs et gouverneur du Maine furent présents), et tout ce qui tourne autour. Cela restera gravé dans ma mémoire longtemps. Les organisateurs n'ont aucune idée de tout l'impact que cela a apporté !
Citer
0 #4 Hervé 18-07-2015 22:17
Citation en provenance du commentaire précédent de Claire Lebeau :
Quelle belle reproduction. En visionnant le vidéo le commentateur parle de 300 matelots pour manœuvrer le bateau. L'Hermione avait-elle en 2015 300 matelots à bord? Bravo pour la ténacité des Français pour cette belle reproduction. Comme dit le commentateur, cette réplique a permis de maintenir le transfert de compétences à plein d'artisan. Super!
L'équipage était de 75 à 80 personnes cette année sur la réplique pour manœuvrer la frégate et faire vivre l'équipage. En son temps il y avait un peu plus de 150 personnes car elle était un bateau militaire (équipage + militaires). Il faut compter une trentaine de personne juste pour manœuvrer l'ancre à cause de son poids, autant pour chaque voile. Aucun doute que cette réplique a ravivé l'histoire, les techniques d'antan et pour beaucoup d'amoureux de la mer et des vieux bateaux comme moi. Il se trouve qu'il y a eu à Québec la construction de frégates comme l'Hermione, certes un peu plus petites, mais avec autan de savoir-faire, dans les années 1790 ! Un historien de la BAnQ de Québec travaille sur ce sujet en ce moment, je l'ai rencontré à Castine et m'en a fait part (je le connais depuis un moment déjà !). Affaire à suivre...
Citer
0 #3 Claire Lebeau 18-07-2015 16:19
Quelle belle reproduction. En visionnant le vidéo le commentateur parle de 300 matelots pour manœuvrer le bateau. L'Hermione avait-elle en 2015 300 matelots à bord? Bravo pour la ténacité des Français pour cette belle reproduction. Comme dit le commentateur, cette réplique a permis de maintenir le transfert de compétences à plein d'artisan. Super!
Citer
+1 #2 Evelyne ACHON 18-07-2015 15:54
Nous avons eu la chance de visiter le chantier de l'Hermione à Rochefort lors de notre première participation au rassemblement des Tremblay de France à Chambon, village natal de Ozanne Achon.
Cela reste un souvenir marquant par l'ampleur du chantier !
Citer
+1 #1 Caroline Sylvestre 18-07-2015 10:11
Bravo pour avoir bouclé la boucle!!!! Je trouve le bateau en vrai plus petit que celui que nous avons vu à Rochefort!! C'est une question de perception j'imagine!!!!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Annonceurs

Pour en faire plus avec votre généalogie,
je vous conseille les sites suivants :

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.