La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo
La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo

Dans les registres des BMS de Beauport (Québec), on y trouve pour l'année 1677 l'avertissement suivant de l'évêque de Québec qui avait tous les pouvoirs religieux en Nouvelle-France :

 

Francois par la grace de Dieu et du St Siege premier Evesque de Quebec à tous les prestres ayant soin du salut des âmes et faisant les fonctions curialles dans toute la nouvelle France, Salut, ayant appris un mépris de notre ordonnance du 29 mars 1664 les abus qui se commettent au regard du sacrement de Baptesme. Pour obeier aux accidens frequens qui arrivent en ce pais et a ce que personne ne prétende cause d'ignorance du temps auquel les enfans doivent estre Baptises, nous vous mandons de publier au prosne que nous ordonnons a tous les peres et meres de quelque qualité et condition qu'ils soient de faire baptiser leurs enfans aussitost apres leur naissance, nous leur deffendons pareillement d'en ondoyer ou faire ondoyer aucun en la maison s'il n'est en peril de mort. Et en ce cas nous ordonnons que celuy qui aura été ondoyé soit sans delai porté a l'Eglise pour y recevoir les saintes ceremonies du Baptesme.
Ordonnons tout ce que dessus sur peine d'interdiction encouru ipso-facto par les d. peres et meres pour un mois de l'entrée de l'Eglise et en cas de contumace, d'excommunication, apres avoir été avertis de la part des curés de faire aussitost qu'ils en auront connaissance.
Ordonnons tout ce que dessus sur peine d'interdiction encouru ipso-facto par les d. peres et meres pour un mois de l'entrée de l'Eglise et en cas de contumace, d'excommunication, apres avoir été avertis de la part des curés de faire aussitost qu'ils en auront connaissance.
Voulons en outre que nostre pnte ordonnancier soit enregistré au livre des baptesmes de chaque paroisse et que lecture en soit faite au prosne de six mois en six mois. Donné a Quebec sous le sceau de nos armes le cinquiesme jour de Février 1677.

Francois Evesque de Quebec par Monseigneur Francheville

Collationné sur l'original
 
(Registre de Beauport - 1673-1699 vue 10/162)

La raison de cet avertissement ? En fait beaucoup d'enfants étaient ondoyés à la maison par la sage-femme. L'église ou la chapelle était parfois bien loin des fiefs ou de la seigneurie. L'hiver froid et rude faisait que les gens ne sortaient pas beaucoup. Le missionnaire ne passait pas souvent dans les coins les plus reculés de la Nouvelle-France. L'évêque voyait ainsi une diminution de la fréquentation des paroissiens, ce qui n'était pas bon pour leur église !

 

Et vous, avez-vous des écrits d'officiants religieux rappelant à l'ordre ses paroissiens ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.