Article paru dans le Western Times (Devon, Angleterre) le 30 avril 1902 :

The latest novelty for wiling the time in a country house is know as a "Face-book".
Everyone who comes to stay has to draw a face in the album, however badly,
and sign his name undernearth.  The result is very amusing, and the worst drawings
frequently cause the greatest entairtainment.

 Traduction :

La dernière nouveauté pour passer le temps dans une maison de campagne 1 est un "Livre-de-visages".
Tout le monde de passage doit dessiner un visage dans l'album, le plus mal possible, et signer son nom en dessous.
Le résultat est très amusant, et les pires dessins provoquent souvent le plus grand divertissement.

L'article est tiré de la colonne Woman's Chit-Chat - Over the Five o'clock Tea Table 2 (Papotage de femme pendant l'heure du goûter), précédé de celui concernant la reine et sa joie à monter les chevaux et de sa nouvelle chevelure bouclée, puis suivi d'autres articles mondains (La mode à Paris, Comment s'habiller pour une séance photo, etc).

Ce nouveau jeu de société amusant s'adresse donc aux dames et messieurs distingués de l'époque invités à une fête, un jeu à gribouiller leur visage puis de les signer dans le livre des visiteurs, permettant ainsi de les partager aux invités suivants qui sûrement apportent leurs commentaires.

Mark Zuckerberg 3 a peut-être eu connaissance de cet article lui donnant l'idée de créer un Facebook moderne car l'histoire semble se répéter !

 

I Like the Old Face-book

 

Notes :

1. Sous entendu la maison d'une famille riche ou aristocratique, ou maison secondaire pour aristocrates.

2. Le Five o'clock tea time : goûter anglais pris entre 16 heures et 17 heures, son histoire ici  (en anglais).

3. Mark Zuckerberg est le fondateur de Facebook.

 

Source : The British NEWSPAPER Archive  (requiert un abonnement).

 

  Et vous, sortez-vous votre "Face-book" lors d'une réception entre amis ?