La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo
La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo

Cet article est la suite de l'article de ' Charles Auguste Delourme fut finalement un héros ' qu'il est nécessaire de lire pour comprendre le fil de cette histoire. Mathilde Fortin, mère de Louisa (épouse de Charles Delourme) et de Marie-Anna, a épousé Gabriel Rancher le 29 juillet 1908 à Notre-Dame de Québec quelques 4 mois avant le mariage de sa propre fille Louisa (Louisa âgée de 18 ans qui elle se maria avec Charles Delourme le 16 novembre 1908 à Notre-Dame de Québec). Mathilde avait alors 41 ans, Gabriel Rancher lui n'a que 27 ans et il est domicilié de Limoilou comme Charles Delourme. Gabriel est originaire de Ste-Maure, diocèse de Tours, département de l'Indre-et-Loire. Les filles de Mathilde ne sont pas citées comme présentes à son mariage, tout comme Gabriel Rancher n'est pas cité au mariage de Louisa, fille de Mathilde, c'est à se demander si Gabriel Rancher et Charles Auguste Delourme se sont croisés, pourtant deux français d'origine expatriés mariant deux femmes québécoises dont l'une est la mère de l'autre, le cas doit être rare.

Les descendants de Mathilde Fortin se demandent qui est ce jeune homme qui a épousé leur aïeule d'un âge respectueux et qui ne se sont connus que peu de temps !

Dans les faits, Gabriel Rancher est né à Maillé (Indre-et-Loire) le 30 avril 1881, fils d'Auguste et d'Aurélie Trouver, premier enfant d'une fratrie de 9.

Naissance de Gabriel Rancher à Maillé, Indre-et-Loire

À l'âge de 14 ans, Gabriel commet un délit et se fait prendre. Amené au tribunal correctionnel de Bordeaux, il se dit sans profession et s.d.f. (sans domicile fixe). Le 13 octobre 1895 à Artigues (Gironde) il soustrait frauduleusement une somme de 40 francs et 50 centimes à monsieur Guillot, assisté de Gabriel Dubreuil, lui âgé de 27 ans. Gabriel est condamné à Bordeaux le 18 octobre 1895 à 40 jours de prison pour vol avec une amende de 10 francs et 75 centimes.

Condamnation de Gabriel Rancher - Tribunal de Bordeaux

Il est bien surprenant qu'à l'âge de 14 ans il soit à la tête de ce délit et que son assistant soit un adulte, ne trouvez-vous pas ? En marge de l'acte de condamnation, il est noté que Gabriel Dubreuil a donné une fausse identité, il s'appelle en réalité Henri Gustave Vincent, né à Bolbec (Seine-Maritime) le 26 septembre 1868 fils de Gustave Henri et Pauline Géhart. Ceci mérite quelques recherches supplémentaires.
La fiche matricule (enregistrée au Havre, Seine-Maritime, fiche 1R2859) de Henri Gustave Vincent suffira à cerner ce personnage, voici les événements le concernant entre 1889 et 1903 :
- Condamné à Rouen à 6 mois de prison pour vol.
- Tentative de vols, évasions par bris de prison à Rouen.
- Condamné à 4 mois de prison pour dégradation de monument public à Rouen.
- Condamné à 4 mois de prison pour coups et blessures à Compiègne.
- Condamné à 4 mois de prison pour vol et vagabondage à Beauvais.
- Condamné à 1 mois de prison pour vol à Millau.
- Condamné à 2 ans de prison pour vagabondage et à outrages à magistrats à Carcassonne.
- Condamné à 1 mois de prison pour vagabondage à Béziers.
- Condamné à 6 mois de prison pour vol à Agen.
- Puis condamné à Nancy, à Montauban, 3 fois à Bordeaux, à Bourges, à Lombes,  à Angoulême, pour vols, vagabondages et usurpations d'identités.

Je pense que Gabriel Rancher s'est fait entrainer par Henri Vincent qui lui avait déjà une bonne maîtrise de vol, ils s'étaient probablement arrangés avant le délit pour que Gabriel Rancher soit le chef du vol, ainsi Henri Vincent, minimisant son rôle, se verrait une condamnation minimisée au cas où ils se feraient prendre. Curieusement toute la famille semble se trouver à Tours au moment de son arrestation, que peut bien faire Gabriel seul dans cette région loin de ses parents ? L'acte de condamnation n'en dit pas plus.

En 1901, lors de son recensement militaire, Gabriel est absent à l'appel, il est habitant de St-Levis province de Québec avec pour profession de cultivateur, il faut lire Lévis bien entendu, Lévis n'a jamais été connu sous le nom de St-Lévis. Le 15 novembre 1902, Gabriel a encore refusé son ordre d'appel à l'activité militaire au 4e régiment d'Infanterie. Il fut déclaré insoumis le 1er juin 1903.

Fiche matricule de Gabriel Rancher - Châtellereault 1901, Vienne

Le 8 juillet 1904, Gabriel arrive au Hâvre (Seine-Maritime) et il fut placé le même jour au 129e Régiment d'Infanterie en attendant l'examen de sa position et il fut libéré par la loi d'amnistie du 1er avril 1904. Il fut rappelé pour le 27 janvier 1905, mais encore une fois il est absent et fut déclaré déserteur le 2 février de la même année, puis rayé des contrôles pour longue absence le 27 juillet 1905.

Gabriel épousa Mathilde Fortin le 29 juillet 1908 à Québec, aucun parent des deux parties n'est présent, les filles de Mathilde semblent être absentes, seuls leurs amis sont cités. Aucun élément ne permet d'affirmer que les frères et les sœurs de Gabriel ont fait le déplacement au Québec à un moment donné pour lui rendre visite.

Mariage de Gabriel Rancher et Mathilde Fortin - Québec

Pour une raison inconnue, Gabriel s'est rendu en France, peut-être pour régulariser son état civil, toujours est-il qu'il soit normal qu'il soit absent au mariage de Louisa (avec Charles Delourme) qui eu lieu le 16 novembre 1908 car Gabriel arriva à Newport (Vermont, U.S.) le 26 novembre en provenance de France.

Passage frontalier de Gabriel Rancher - Newport, Vermont, U.S. 26 Novembre 1908 - Ancestry

La relation de Gabriel avec Mathilde fut de courte durée, Mathilde Fortin décéda le 15 novembre 1910, de cause inconnue. Gabriel et Mathilde n'auront été mariés que pendant deux ans. Encore une fois Gabriel n'est pas cité sur l'acte de sépulture comme étant présent.

Sépulture Mathilde Fortin - Québec - 1910 - Ancestry

Si Gabriel n'eut plus de famille au Québec, il n'en reste pas moins qu'il a souvent fait la traversée de l'Atlantique. La première raison pour son incorporation militaire lors de la première guerre mondiale : le 9 juillet 1915 il s'est présenté au 4e Régiment d'Infanterie à Auxerre après avoir fait sa soumission à Bordeaux or il est condamné le 7 juillet pour désertion. Il sera finalement incorporé comme soldat de deuxième classe le 30 octobre 1915 et combattra l'Allemagne où il fut blessé au poumon gauche en octobre 1917. Il sera mis en congé illimité car sa blessure gêne sa respiration. Il se rendra à Montréal en 1919, il enregistre au service d'immigration comme étant au 11 rue Marignan à Tours chez madame Rancher, l'adresse de sa mère qu'il a dû rejoindre pour sa convalescence. Non seulement le congé illimité le dispense de poursuivre son obligation militaire, Gabriel fait mention aux autorités qu'il est père de deux enfants à St-Levis, qu'il faut sous-entendre les filles Marie-Anna et Louisa Fortin !

Extrait Fiche Matricule Gabriel Rancher

Extrait de la fiche matricule de Gabriel Rancher

Passage frontalier - New-York, U.S. - 1919 - Ancestry

La seconde page de son enregistrement frontalier est intéressante, le motif de sa venue est pour voir sa (ses) fille(s) à Québec, ceci permet-il de dire qu'il aurait reconnu Louisa et/ou Marie-Anna (les filles de Mathilde Fortin) ou fut-ce simplement un motif facile pour passer le service d'immigration américain ?

Passage frontalier - New-York, U.S. - 1919 - Ancestry

En 1923 il rejoint une nouvelle fois Montréal à bord du Malgache en provenance de Gènes en Italie, il est alors soutier (Matelot chargé, sur les bateaux à vapeur, de transporter le charbon des soutes vers la chaufferie) à bord du navire, sans doute pour éviter de payer le voyage. Vient-il encore rendre visite les filles de Mathilde ? Il semblerait que ce fut la dernière traversée pour Gabriel.

Passage frontalier - New-York, U.S. - 1923 - Ancestry

Anna et Louisa Fortin

Après son dernier voyage trouvé pour l'Amérique du Nord, sa fiche matricule nous apprend qu'il vivait à Boulleville en février 1927, rue des Forges. Boulleville est un village dans le département de l'Eure sans attrait particulier. Qu'y faisait-il ? Sa fiche matricule ne le précise pas, de même que le numéro civique n'est pas donné.

Adresses de Gavriel Rancher - Fiche matricule

La généalogiste Tatiana Yvon (que je remercie une nouvelle fois ici) a pu me fournir les recensements de 1921, de 1926 et de 1931 de Boulleville mais Gabriel n'y apparaît pas ! Aucun des noms de famille des personnes vivantes ces années-là dans la rue des Forges me sont familiers en rapport avec Gabriel. Aucun des hommes ayant participé à la première guerre mondiale n'a croisé Gabriel dans un des régiments qu'il a participé, aucun autre indice me permet d'affirmer qu'il les a croisés ailleurs ou au Québec. J'aurais aimé que Gabriel ait connu Joséphine Brunschwig dite Marthe Brandès, elle qui avait sa maison rue des Forges à Boulleville.

Recensement de Boulleville 1926, Eure

Marthe Brandès fut une comédienne incarnant les grandes amoureuses ou les femmes fatales, elle crée de nombreux rôles pour Alexandre Dumas fils, Georges de Porto-Riche et Paul Bourget. Elle interprète Marthe, et Lucien Guitry Pierre, dans Le Pain de ménage de Jules Renard, une comédie en un acte et deux personnages, lors de la création le 16 mars 1898 (source Wikipédia). Son regard me fait penser aux regards des filles de Mathilde, est-ce que Marthe aurait pu ressembler à Mathilde ? ...

Joséphine Brunschwig, dite Marthe Brandès

Ainsi s'arrête les informations recueillies au sujet de Gabriel Rancher. Il est décédé le 19 mai 1947 à Tours, veuf de Mathilde Fortier (lire Fortin). Gabriel resta donc seul depuis le décès de sa femme Mathilde en 1910 jusqu'à sa mort. Gabriel n'eut donc qu'un seul amour : Mathilde Fortin.

 

Acte de décès de Gabriel Rancher - Mairie de Tours

 

Sources :

1. Arbre généalogique de Gabriel Rancher sur Geneanet.

2. Archives d'Indre-et-Loire, de la Vienne et de la Gironde.

3. État civil de la mairie de Tours.

4. Passages frontaliers des États-Unis.

5. Registres paroissiaux du Québec.

6. Marthe Brandès, Wikipédia.

 

  Et vous, avez-vous un ancêtre qui n'a eut qu'un seul amour ?

 

Commentaires   

0 #4 Hervé 19-01-2016 21:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Jean-Michel Girardot :
Beau travail de recherche, mais il est difficile de répondre à la question posée par la conclusion !
On ne saura jamais vraiment les secrets de nos aïeux, à moins de preuves écrites :)
Citer
0 #3 Hervé 19-01-2016 21:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Marie :
Bel article, bien documenté et dont les lieux Maillé , Ste Maure me sont familiers...
Merci Marie.
Citer
0 #2 Marie 18-01-2016 11:10
Bel article, bien documenté et dont les lieux Maillé , Ste Maure me sont familiers...
Citer
0 #1 Jean-Michel Girardot 13-01-2016 04:31
Beau travail de recherche, mais il est difficile de répondre à la question posée par la conclusion !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Annonceurs

Pour en faire plus avec votre généalogie,
je vous conseille les sites suivants pour faire vos recherches :

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
26
27
28
29
30

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.