La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo
La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo

Bon anniversaire maman !

La Dépêche de Brest du 9 octobre 1938

Aujourd'hui est un jour spécial puisque c'est celui de l'anniversaire de ma maman. Je ne peux pas être avec elle sur place en ce jour mais j'ai tenu à être présent pour le jour de sa naissance : je vais me transporter en octobre 1938 et le partager avec elle.

Il y a une certaine mode de commander le journal de naissance sur divers sites spécialisés sur Internet, mais en tant que généalogiste, il me semble normal de trouver le bon journal, c'est à dire celui de sa ville et surtout celui qui mentionne sa naissance ! Maman connait bien le contexte historique de ma naissance mais que sais-je de la sienne à part ce que j'ai appris à l'école avec les livres d'histoire ? Pourtant, 1938 n'est pas une date lointaine généalogiquement parlant.

J. Prosper Grimard et Les Buissonnets

 

J. Prosper Grimard (photo familiale)

J. Prosper Grimard est né et baptisé le 6 septembre 1865 à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Mauricie, Québec), fils d'Aimée Grimard et d'Aurélie Vallée. Il a 4 frères et sœurs et il habite avec ses parents au moins jusqu'en 1881 à Sainte-Anne-de-la-Pérade (au recensement de 1881).

Il s'est marié une première fois avec Rébecca Eva Ferron le 11 mai 1891, fille d'Isaac ferron et d'Émelie Bellemare. J. Prosper n'a pas eu de chance avec son premier couple car ensemble ils ont eu trois filles, toutes les trois décédées en bas âge, de même que sa femme parti peu après le décès de la dernière fille. Aucun document familial écrit ne subsiste pour connaitre l'origine du départ de sa femme Rébecca.

En quête du SOSA 1000

L'idée de présenter son SOSA 1000 vient de Maïwenn, un défi pour certains car on "monte" à la dixième génération, ce qui représente environ trois cent ans avant nous. Certaines paroisses n'ont pas ou n'ont plus ces registres aussi vieux. Pour celles qui les ont, l'écriture des curés (prêtres, recteurs, vicaires) peut être un véritable calvaire à comprendre.

Je vous présente alors mon SOSA 1000, du moins les quelques informations glanées sur lui et autour de lui !

Pierre Francis Kergall, un reconstructeur breton dans l'Est de la France

 Prologue

À la suite de la première guerre mondiale, les départements de l'Est de la France et la Belgique ont connu une période de reconstruction pour remettre en état les terres agricoles, les habitations, les villes et toutes les infrastructures nécessaires à la vie de tous les jours.

Le « Ministère des régions libérées », en lien avec le ministère des armées, s'est occupé du désobuage avec l'aide des prisonniers de guerre et de quelques milliers d'étrangers venus s'installer en France. C'est ainsi que la période d'une quinzaine d'années suivant la guerre fut appelée la Reconstruction.

Recherche

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.