Quentin Moral est ancêtre de Chloé à la génération 13 SOSA 6358. Il est né vers 1622 soi-disant à Saint-Quentin en Lorraine mais rien n'a permis de l’affirmer. Il serait arrivé en Nouvelle-France entre 1645 et 1650.

Il a épousé Marie Marguerie vers 1652 à Trois-Rivières, elle était veuve de Jacques Hertel de La Frenière décédé le 10 août 1651. Jacques Hertel serviteur des Jésuites aux Trois-Rivières, il était soldat, interprète et colon en Nouvelle-France. Jacques passa chez les Algonquins les années de l’occupation de Québec par les Kirke. Sans doute pour le récompenser des bonnes relations qu’il avait entretenues avec les Indiens, la Compagnie des Cent-Associés (voir aussi l'article Engageurs et engagés pour l'Ouest) et le Roy de France lui accorda, par un titre daté de Paris le 16 décembre 1633, une étendue de terre de 200 arpents à Trois-Rivières et trois seigneuries.

Marie se trouva veuve avec trois enfants en bas âge, la population de la Nouvelle-France à cette époque était seulement 244 âmes, la grande majorité d'entre eux des hommes célibataires. Il n'est pas étonnant que Marie a épousé Quentin la même l'année de la mort de son premier mari. Mais Quentin était ambitieux, l'objectif de Quentin semblait surtout d'obtenir un titre sur la terre de Marie. Cependant, il semble y avoir un problème avec les droits à la terre et la sécurité qu'il était censé fournir dès le début. Le 21 Janvier 1654, moins de deux ans après le mariage, Jacques,  le fils de Marie, à 12 ans, est rapporté à «couper des arbres d'une île, héritées de son père, qu'il voulait aux semences afin de soutenir sa mère et son jeunes sœurs ».

Requête de Jean Crevier, seigneur de Saint-François, comme ayant épousé Marguerite Hertel, fille et héritière de feu Jacques Hertel, demandeur, comparant par maître Anthoine Adhémar, son procureur, contre Quentin Moral sieur de Saint-Quentin, demeurant aux Trois-Rivières, comme mari de Marie Marguery, veuve en premières noces de feu Jacques Hertel, François Hertel sieur de LaFresnière, fils dudit feu Jacques Hertel, comparant par Louis Demeromont, son procureur, et Louis Pinard, chirurgien de Champlain, comme ayant épousé la défunte Marie-Madeleine Hertel, fille dudit Jacques Hertel, défaillant, défendeurs, demandant que le fief dit de Hertel sis à l'Arbre-à-la-Croix soit partagé et qu'il jouisse des 7 arpents lui étant échu, Quentin Moral sieur de Saint-Quentin demande quant à lui que sa femme, en tant que veuve dudit défunt Hertel et n'ayant point renoncé à ses droits, puisse jouir de tous les honneurs et profits dudit fief, ledit François Hertel affirme qu'il existe un contrat où la désignation des héritiers et le partage dudit fief est faite, mais que son défunt père ne le signa que par force;... (Source BAnQ)

Quentin devint juge en droit civil et pénal (juge-prévôt de la sénéchaussée) sans trop de difficulté puisque les juges n'ont pas été autorisés à émigrer en Nouvelle-France. Les habitants de Trois-Rivières, lorsqu'ils ne sont pas à repousser les attaques des Indiens, étaient querelleurs. Entre 1655 et 1662 à la «Prévôté de Trois-Rivières», il y avait 907 affaires jugées pour une population d'environ 700 pour toute la région. Le «Prévôté» a été utilisée non seulement pour rendre la justice pénale et trancher les différents, elle a également servi comme une agence de recouvrement dans les colonies économie de troc.

La plupart des cas à juger étaient des règlements de dettes, quelques uns étaient des héritages et d'autres des violences verbales ou physiques. Quentin Moral a été impliqué dans 29 cas, ce qui reflète non seulement son rôle en tant que juge, mais aussi son caractère querelleur et peut-être ses fonctions en tant qu'officier du roi. Dans un cas, Quentin est poursuivi pour avoir tiré et tué des porcs errants d'autres citoyens mais se prend sa revanche en poursuivant Jacques Aubuchon (ancêtre de Chloé à la génération 12), un maître charpentier, parce qu'il avait tué le cochon de Quentin.

Jugement rendu par Quentin Moral sieur de Saint-Quentin, juge prévôt de la Sénéchaussée du Cap-de-la-Madeleine, qui condamne Benjamin Anceau sieur de Berry à payer une amende de 10 livres au seigneur du Cap-de-la-Madeleine pour s'être enivré . - 21 mars 1669 (Source BAnQ)

Requête de Quentin Moral sieur de Saint-Quentin, demandeur, contre Jacques Hottot dit Lamare, pour que ce dernier lui paye 6 minots d'avoine pour le dommage fait par ses bestiaux à son grain. Ledit Lamare allègue que les bestiaux dudit Moral ont aussi fait du dommage à son grain. Ordonné que ledit Lamare payera 18 livres et verra ses réclamations mises à néant parce qu'il ne les a pas signifiées à temps . - 17 mars 1657 (Source BAnQ)

Requête d'Étienne Seigneuret contre Quentin Moral, sieur de Saint-Quentin, pour lui défendre de faire du foin et d'enlever celui qui est coupé en l'îlet dudit Seigneuret. Ledit Saint-Quentin affirme que ledit îlet n'est pas séparé de la grande île qui lui appartient. Ordonné que ledit Saint-Quentin livrera le foin qu'il a fait, de plus, les parties écriront à monseigneur le gouverneur et lui envoierons des copies de leurs contrats pour que le présent différent soit réglé, cette affaire n'en étant pas une de juge civil . - 2 août 1659 (Source BAnQ)

Requête de Quentin Moral, sieur de Saint-Quentin, demandeur, pour être payé par Jacques Aubuchon de 14 mesures de pois pour dommage de cochons et de 12 livres pour leur pâturage; ordonné de payer un minot et demi de pois et 6 livres pour le pâturage . - 30 octobre 1660 (source BAnQ)

Alors que François Hertel,  le fils de Marie par son premier mari, est devenu le "héros de la Nouvelle-France», dépassant son père dans l'ampleur et la renommée de ses exploits qui défend la colonie contre les Premiers Peuples et les Britanniques, Marie donnera quatre filles à Quentin et pas un seul fils.

Marie-Jeanne Moral 1653 - 20 Jan 1714
Marie Moral  31 Oct 1655 - 07 Avr 1734
Marie-Gertrude Moral 22 Mars 1658 - 28 Août 1736 - ancêtre de Chloé
Marthe Moral 01 Jan 1661 - 18 Jan 1712

Quentin Moral décède le 9 mai 1686 à Trois-Rivières, Marie Marguerite le 26 novembre 1700, celle-ci se fait enterrée à côté de son premier mari Jacques Hertel ...

Que reste-t-il de Quentin Moral ?

L'Ile Saint-Quentin entre trois-Rivières et le Cap-de-la-Madeleine

Le 2 juin 1647, le gouverneur de Montmagny permit à François Marguerie, Jean Véron de Grandmesnil et Claude David de défricher l'île, on l'appela alors île Grandmesnil et fut désignée ainsi comme terre à roture. Mais Véron de Grandmesnil décéda peu après et l'île fut renommée durant un temps : île de la Trinité. Au début des années 1660, François Marguerie ayant légué sa terre à sa sœur Marie (veuve en première noce de Jacques Hertel et épouse de Quentin de Moral dit Saint-Quentin) en 1652, l'île fut rebaptisée définitivement île Saint-Quentin. Le milieu naturel de l'île Saint-Quentin demeura quasiment inchangé; elle resta pratiquement inutilisée au XVIIIe siècle et jusqu'à la fin du XIXe siècle.

À partir des années 1930, l'aspect récréatif de l'île prit de l'importance. L'île qui appartenait à l'époque aux Quebec Savings and Trust Company Limited ainsi qu'à la Canada Power and Paper Corporation fut l'objet d'une offre d'achat de la Ville en 1933 mais il fallut attendre le 3 novembre 1947 pour que le terrain soit propriété de la ville. Entre temps, elle servit de camp d'entrainement pour la Marine royale canadienne. Des services furent progressivement mis en place en 1950.

Le parc et la plage de l'île Saint-Quentin furent officiellement inaugurés le 24 juin 1962, en présence de 5 000 personnes, année où l'on compta plus de 100 000 visiteurs. Depuis, l'île a subi plusieurs aménagements dont une marina, une piste cyclable, un sentier d'interprétation, une patinoire et un camping. Plusieurs activité et Festivals se déroulent annuellement sur l'île. (Source : Wikipedia)

  Et vous, avez-vous un lieu nommé par un de vos ancêtres ?

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires.

Recherche

Annonceurs

Pour héberger votre site ou en faire plus avec votre généalogie, je vous conseille les sites suivants :

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.