La plupart de nos ancêtres ont réalisé des inventaires devant notaire au moment de leur donation à leur(s) enfant(s) avant d'être incapables ou trop vieux pour le faire. Étant considérés comme un héritage avant l'heure, ces documents sont de véritables richesses pour le généalogiste, ils permettent d'avoir une vue d'ensemble de la famille et de leurs avoirs à ce moment.

Je me suis penché sur un inventaire et donation de Nicolas Sylvestre (vers 1644-1729) et de Barbe Nepveu (1653-1729) , ancêtre aux générations 11, 12 & 13 de ma fille Chloé. La lecture d'un tel document n'est pas aisée à cause de l'orthographe d'époque, des vieux mots du XVIIIe siècle. J'ai noté toutefois que tous les inventaires que j'ai trouvés respectent une certaine forme pouvant être découpés en plusieurs parties.

L'acte est rédigé le 5 août 1714 devant le notaire royal Louis Chambalon, sous le titre de Donation Nicollas Silvestre et sa femme à Jean Silvestre leur fils.

1. La mise en situation :

(Source : Registre de Louis Chambalon - BAnQ Montréal)

Le notaire prend soin d'inscrire le motif de l'acte, le début de l'extrait montre la réalisme de ces gens, sachant que leur grand âge ne leur permet plus de faire les gros travaux de la ferme et que la maladie les guette.

Du 5e aoust 1714 donation Nicolas Silvestre et sa femme a jean Silvestre Leur fils
 
Par devan le notaire Royal en la prevosté de Quebec soussigné y residance et tesmoigs cy bas nommé furent present Nicollas Silvestre habitant demeurant en la seigneurie de Neuville et Barbe Nepveu sa femme quil autorize pour l’effet de presenter Lesquels considerant que le grand age dans lequel ils sont avancés le dit Silvestre estant agé de soixante dix ans et la ditte Nepveu de soixante un ans ne leur permet plus de se faire valloir par luy mesme leur terre et habittation quy dailleur sy elle etait assermenté ne serait pas suffisantes par sur demeurer de leur nourrir, logés, blanchir ce entretenir sans savoir que malladie Le Reste de leurs jours...
 
2. Le partage aux enfants mariés non à charge :

Ce qui est étonnant est l'exactitude des biens donnés à leurs enfant déjà mariés, tout y est répertorié ayant en main les précédentes donations passées devant d'autres notaires.

et que dailleurs Ils ont donné mariage a sept de leurs enfans sçavoir a Nicollas Silvestre leur fils ayné une habittation, de quatre arpens de fron sur trante arpens de proffondeur size en La seigneurie de Maure qu’il avait accepté de ....... LeMarié pere La somme de leurs livres par contrats quils ont dits en avoir, un bœuf, un fuzil, Une couverte, un cochon nouritureaux, une houe, une hache, et une faucille Comme il parait par son contrat de mariage avec Jeanne Labadie passé par deffunct mr Guillaume Roger notaire Royal en la ditte prevosté en datte du 19 novembre 1694, à André Comptant et Marianne Silvestre sa femme La somme de cent neuf livres dix soles en bled, une vache, du lard, du beurre, et de la graisse comme il parait par leur quittance du 8 juin dernier passée par le notaire soussigné, a Jean Bernardin Le Page comme ayant epousé Marie Barbe Silvestre sa femme la somme de cent trante livre, a Marie Françoise Silvestre veuve de Laurant Maste la somme de quatre vingt dix livres, et à Marie Janne Silvestre veufve de de deffunct François Lafontaine pareille somme de quatre vingt dix livres comme il parait par leur quittance passée par le dit notaire soussigné en datte du 9 du dit mois de juin dernier, à Anne Silvestre veufve de Pierre Piché la somme de quatre vingt dix livres tant en une vache qu’en argen comme il parait par la quittance du 17 du dit mois de juin sous le seing privé faite en presence des témoins, et à Pierre Silvestre un bœuf quy n’a point esté estimé dont ils non pas encore retiré quittance,...

3. La condition aux enfants à charge :

Les autres enfants encore à charge prennent connaissance ici que Jean Sylvestre leur grand frère et le seul sujet de la donation.

... de sorte qu’il reste encore quatre de leurs enfans quy n’ont rien receu sçavoir François Silvestre quy demeure en son particullié et travaille pour son proffit de ? quatre a cinq ?, Jean, Elizabeth, et Nicollas Silvestre agéé de vingt six, dix sept Et seize ans qui demeure avec eux, en confidance d’ailleur que le principal secour pour faire valloir leur habittation, XXXX du dit jean Silvestre agé de vingt six ans qui demeure avec eux c’est pourquoy de Leur bon gré et vollonté ils ont par cette presente baillé et ceddé quitte de laissé, et transporté part donation entre vif et prevocable a la meilleure forme que donation peut valloir et avoir lieu sans esperance de la vouloir ny pouvoir remorque sous aucun pretexte que ce soit sinon en cas d’inexecution des charges clauses et condittion cy après expliqué et a cette fin promettent garantir de tous troubles dette en hypotteques generallement quelconques et ce solliderement l’un pour l’autre, un deux peut pour le tout et en chacun des dits nommés renonceant aux benefices de division des actions et ordre de droit au dit Jean Silvestre leur fils à ce present et acceptant pour Luy ses ? et ayant cause a l’avenir...

4. Description des biens :

La suite permet de vérifier le terrier dessiné quelques années auparavant mais avec l'avantage de connaître les dimensions de la propriété ; les voisins sont les mêmes que ceux du terrier.

...c’est as cause tous leurs biens meubles et immeubles generallement quelconque s et sans aucune ecception ny Reserve consistant presentement en une Terre et habittation size et sittuée en la ditte seigneurie de Neuville contenant deux arpen de large sur le bord du fleuve Saint Laurant sur quarrante arpen de proffondeur dans les terres joignan du Costé du sur ouest a l’abittation de Nicollas Langlois, et du costé du nordest aux terres de Monsieur d’Auteuil ...

Terrier de Neuville - Source : reproduction du terrier de Gédéon de Catalogne

La propriété, les meubles et immeubles, bien que détaillés dans l'inventaire complet plus bas, sont toutefois détaillés pour le compte de Jean Sylvestre. Il devra s'assurer de payer les taxes (la rente au seigneur, ici Monsieur de Langlois, et la censive à la fabrique)

...avec les batimens quy sont dessus construits et tous leurs meubles Bestiaux de menage le tout prize et estimé a la somme de deux mil cin cent cinquante une livre quinze sol comme il parait par l’inventaire et estimation quils mont fait faire en presence de monsieur Basset curé de Neuville, par Nicollas Langlois Leonard Fauché, Ignace Léonard et Nicollas Coquin leurs voizins en datte du 22 du dit mois de juin dernier quy demeure cy joint pour y avoir Recourt en cas de besoin et en estre par le dit notaire délivré en expedittion toute foi et quant, pour de la ditte habittation meubler ustancilles et bestiaux circonstances independantes sans aucune reserve enjouir faire et impozé par le dit jean Silvestre leur fils Ces hoirs et ayan cauze de a ce jour en plaine propriaitté a perpetuité en vertu des presentes, cette donnation ainsy faitte aux charges clauzes et Condittions suivantes, sçavoir de payer de ce jour a la ? les cent et la Rente seigneurialle dont la ditte habittation est chargée par chacun an ? le domaine de la ditte seigneurie de Neuville en la censive de laquelle elle Est de payér a la fabrique de cette paroisse du dit lieu de Neuville sept livres quinze Sols et à Anthoine Bordeleau onze livres que les dits donateurs leur doivent de payé a chacun de ses freres et sœurs en argen...

5. L'avenir des parents à charge et des enfants les plus jeunes :

Jean Sylvestre aura l'obligation d'entretenir ses parents aisni que les deux plus jeunes enfants.

...Le suplemen de leur legitime suivant la coutume de deduction faitte sur icelle legitime de ce que chacun de ses dits freres et sœurs se trouveront avoir en ? ? dhoirie comme Il est cy dessus enoncé, et outre ce a la charge et condition que le dit Jean Silvestre promet et s’oblige de nourrir logér avec luy blanchir a entre tenir ses dit pere et mere tant sains que malades le reste de leurs jours selon leur qualitté, comme aussy a la charge de nourier et entretenir les dits Nicollas et Elizabeth Silvestre agés de seize et dix sept an s ses freres et sœurs tant et sy long temps quils jugeront a propos et de meurés avec luy a la condittion quils seront tenu de travailler a son profit selon leur force et que la sante leur permettra...

6. Après le décès des parents :

Jean Sylvestre a l'obligation de penser à ses parents après leur inhumation.

...comme aussy sera le dit Silvestre tenu après le deces de ses dits pere et mere arrivé de les fair inhumer et de faire dire aux messes pour leur repos de leurs ames jusque a la concurence de la somme de quarante livres pour chacun deux, au moyen de quoy les dits donnateurs mettent subrogent le dit donnataire leur fils a leur lieu et place droits et action de luy ceddant transportant tout leurs droits et prestation s’en demettant, désistant et de raison pour en a son profit quils veullent entendent et pretendent quy en soit des a presen et en vertu saizy en plaine possesion et jouissance et pour faire du serment ces ? au siege de la prevosté de cette ville d’huy en quatre mois...

7. Formules de terminaison d'acte :

... Ils ont fait constituer leur procureur le porteur auquel Il donne pouvoir de ce faire et d’en requerir acte promettant et car ainsy a est é convenu soubs obligation respective et sollidaire a l’esgard des dits donnataire de tous leurs bien presen et futurs renonceant et a esté fait et passé au dit Quebec en l’estude du dit notaire avan midy ce cinquieme jour d’aoust mil sept cent quatorze en presence des Sieurs David Pauperet marchand et Jean Baptiste Desalines pratitien demeurant au dit Quebec tesmoins quy ont avec nous notaire signé les dits donnateurs et le dit donnataire ayant declaré ne sçavoir escrire ny signer de ce enquis suivant l’ordonnance. Le mois d’aoust quelques surcharge aprouvée pour bon.


8. L'inventaire :

L'inventaire a été réalisé par leurs amis et voisins, et rédigé par monsieur Basset, curé du coin, sans doute la personne qui écrit le plus mal de toute la région (les mots illisibles ont été remplacés par des X, je suis preneur de toute transcription).

L’an mil sept cent quatorze, le 22 du mois de juin Nicolas Silvestre dit Champaigne et Barbe Nepveu sa femme m’ont demandé de XXXX à l’inventaire qu’ils ont fait et tous leurs biens XXXXX en presence de Nicolas Langlois voisin du dit Silvestre de Leonard Boucher dit St Maurice de Ignace XXXX dit Bois Joli de Nicolas Coquin dit La XXXXXX

Une mamitte 10 #

Une poille 1# 50 s

Un fuzil 2# 10 s

Une chaudiere 2# 10 s

Un vieux XXX En ferraille 10#

Une cruche de terre 8#

Une chaudiere a boire 1# 10 s

Un XXloir et lampe 1# 5s

Trois beurriers 1# 10 s

XXXXXXX et houe 1# 10s

Deux saloirs 3#

XXX XXX et demy minot 3#

XXXXXXXXXXXX 1#

2 chaises a traire et un XXXX 4#

Un XXX XXXX 5#

------------

54# 5

Trois houes 2# 10

Une charrette et XXX 20#

Un XXXet traineau 2#

Une cariolle 2#

Un XXX X XXX 4#

Une charrue comXXX 18#

Un XXX X XXX 1#

2 XXX et XXXX XXXX 5#

2 XXXXXXX 6#

Une XXXX X grange 60#

Une XXXX 10#

Une maison 25#

Une XXX XX XX XX XXX 6#

Un XXXXX 8#

Un cheval 60#

2 bœufs 120#

2 vaches 36# la piece et une autre hors 36#

de vante 20# un XXXX 35 # XXXX 55#

deux XXX XXX XXX 20 la piece XX XX 20#

XXXX 5# 5#

4 cochons 32#

La terre 2000#

Nicolas Langloais

Leonard Boucher J Basset

--------------------

2551# 15S

 

  Et vous, analysez-vous les actes notariés ?

Commentaires   

#4 Hervé 15-07-2013 19:43
Citation en provenance du commentaire précédent de Marie Vaillancourt :
Bonjour Hervé,
Je découvre aujourd'hui avec grand plaisir votre site. Je vois que nous partageons les mêmes intérêts et notre passion pour la généalogie nous a inspiré la même idée de blogue. J'ai maintenant moins de temps qu'avant pour y travailler mais le sujet m'intéresse toujours autant. Je garde votre adresse dans mes favoris.

Marie
Bonsoir Marie,

merci pour votre commentaire et avez-vous un blog ? Je suis aussi au ralenti en ce moment pour la généalogie, avec les chaleurs et les journée plus longues on a envie de rester dehors. Vivement la fin de l'automne pour recommencer !

Hervé
#3 Marie Vaillancourt 15-07-2013 16:44
Bonjour Hervé,
Je découvre aujourd'hui avec grand plaisir votre site. Je vois que nous partageons les mêmes intérêts et notre passion pour la généalogie nous a inspiré la même idée de blogue. J'ai maintenant moins de temps qu'avant pour y travailler mais le sujet m'intéresse toujours autant. Je garde votre adresse dans mes favoris.

Marie
#2 Hervé 10-04-2013 19:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Daniel Seguin :
Bravo Hervé pour ce superbe article. C'est très intéressant et l'angle de présentation est très bien choisi. J'aime voir ressortir les différents détails que l'on retrouve dans ces actes et le niveau de minutie dont fait preuve les notaires consciencieux. Un trésor pour la généalogie.
Merci Dan!
Ça a été tout un exercice de transcrire cet acte, comme tous les autres actes du notaire Chambalon, écriture pattes de mouches, mais l'écriture la plus difficile à lire est celle de Mr Basset, prêtre officiant de la région, qui avait pour habitude de faire les inventaires sur place, à croire que Chambalon ne se déplaçait pas.
J'ai d'autres actes notariés des enfants et les inventaires reçus de cette donation pour chacun d'eux se retrouvent sur leurs actes de mariage.
Quand je pense que ces notaires n'étaient pas issus de notaires ni eux-mêmes notaires de formation, c'est assez étonnant !
#1 Daniel Seguin 10-04-2013 06:59
Bravo Hervé pour ce superbe article. C'est très intéressant et l'angle de présentation est très bien choisi. J'aime voir ressortir les différents détails que l'on retrouve dans ces actes et le niveau de minutie dont fait preuve les notaires consciencieux. Un trésor pour la généalogie.

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires.

Recherche

Annonceurs

Pour héberger votre site ou en faire plus avec votre généalogie, je vous conseille les sites suivants :

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.