La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo
La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo

 

Timbre de Poste Canada émis en 2003 : Pedro da Sylva, dit le Portugais
Premier messager de la Nouvelle-France First Courier in New France

Pedro DA SYLVA dit Le Portugais est fils de Joseph DA SYLVA et Marie FRANÇOIS. Il est né vers 1647 à Lisbonne au Portugal, paroisse de Saint-Julien, et il est ancêtre de Chloé à la génération 12 SOSA 3564.

Il est arrivé en Nouvelle-France avant 1673 et la raison de son voyage est inconnu. La première fois que le nom de Da Sylva apparaît fin 1673, il a environ 25 ans. Il s’engage pour six mois auprès de Bertrand Chesnay, sieur de la Garenne qui avait acquis neuf ans plus tôt l’arrière fief de Lothainville, sur la côte de Beaupré. Le sieur de la Garenne  s’engageait à le nourrir et à le traiter humainement. (Source : Source : PRÉVOST, Robert, Portraits de familles pionnières, Tome IV p94)

 

Il s'est marié religieusement le dimanche 16 mai 1677, vers l'âge de 29 ou 30 ans, à L'Ange-Gardien (Québec), Canada, avec Marie GRESLON, âgée d'environ 17 ou 18 ans, fille de Jacques GRESLON dit LAVIOLETTE et Jeanne VIGNEAULT. Marie est née vers 1659. Elle est décédée le jeudi 7 juin 1731, vers l'âge de 71 ou 72 ans, à Québec (Québec), Canada. Pedro savait lire et écrire, sa signature sur son contrat de mariage en dit long.

Il a déménagé au Sault-au-Matelot (basse-ville de Québec) et s'est impliqué dans le transport des marchandises dans la colonie (par bateau et carriole). Le port de Québec lui donne accès aux cargaisons dès leur arrivée et Da Silva se chargera d’aller les livrer un peu partout dans la colonie. Il utilisera les voies fluviales pour se rendre à Trois-Rivières et à Montréal.

Il est prouvé qu'en Juillet 1693 que Pedro a été payé 20 sols à prendre un paquet de lettres entre Montréal et Québec. En 1705, il fut chargé par l'intendant de la Nouvelle-France, Jacques Raudot, comme le «premier courrier» en Nouvelle-France.

"Étant nécessaire pour le service du roi et le bien public d’établir en cette colonie un messager pour porter les ordres en tous lieux de ce pays où besoin sera, et étant informé de la diligence et fidélité de Pierre Dasilva dit le Portugais, Nous, sous le bon plaisir de Sa Majesté, avons commis et établi ledit Portugais messager ordinaire pour porter les lettres de M. le gouverneur général et les nôtres pour le service du Roi dans toute l’étendue de cette colonie lui permettant de se charger de celles des particuliers pour les rendre a leur adresse et en rapporter les réponses." (Source : PRÉVOST, Robert, Portraits de familles pionnières, Tome IV p93-94).

(Source : Le Chemin du Roy en 1829 - James Pattison Cockburn / BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES Canada / C-040026)

La route entre Québec et Montréal n'était pas faite, il fait aller de village en village, prendre le bateau à plusieurs endroits. Le chemin du Roy n'est complété qu'en 1737. Désormais, on peut aller de Québec à Montréal à cheval. La construction a duré six ans. Les habitants ont ouvert la route eux-mêmes, chacun faisant le bout de chemin devant sa terre. Il faut couper les arbres, arracher les souches, déplacer les cailloux, égaliser la chaussée et creuser des fossés. Lorsqu'il faut construire un pont, les habitants d'une paroisse se mettent ensemble pour faire le travail. Plusieurs rivières sont trop larges pour construire un pont : la rivière Saint-Maurice, la rivière l'Assomption, la rivière des Prairies. Il faut alors prendre un traversier pour se rendre de l'autre côté. Pedro mettait en 2 et 3 jours pour relier Québec à Montréal.

Pedro Da Silva a environ 70 ans lorsqu’il décède le 2 août 1717 à Québec. Il est inhumé le jour même après avoir reçu les sacrements de l’église. Décédé à l’Hôtel-Dieu après 12 jours d’hospitalisation, on peut croire qu’il a été victime de l’épidémie de fièvre maligne (maladie de SIAM) qui a touché la colonie en 1717 et 1718.

Les enfants connus de Pedro sont :

Marie-Louise Dassylva 20 Jan 1681 - Nov 1709
Marie-Madeleine Dassylva 23 Fév 1682 - 29 Mars 1756
Marie-Elisabeth Dassylva 30 Jan 1687 - 19 Avr 1760
Pierre Dassylva 08 Avr 1690 - 29 Mai 1715
Jean Dassylva 23 Oct 1692 - 8 Mars 1764
Marie-Anne Dassylva 05 Sept 1694 - 13 Fév 1732
Nicolas Dassylva 12 Juil 1698 - 04 Mai 1761
Dominique Dassylva 27 Mars 1702
Jean-Marie Dassylva 30 Mai 1706 - ancêtre de Chloé à la génération 11.

  Et vous, avez-vous un ancêtre qui a été le premier dans la profession ?

Commentaires   

0 #2 Hervé 30-04-2013 20:04
Citation en provenance du commentaire précédent de Suzanne Da Sylva :
Bonjour,Je suis descendante de Pedro daSilva.Permettez que je complète sa famille.
Marie-Thérèse 1684-1702
Jean-Baptiste 1692-1761
François(Pierre)1697-1703
Marie-Jeanne 1700-1703
Jean-Marie (1er) 1704-1775
Jean-Marie(2e) 1706-1780
Oui,il y avait 2 Jean-Marie
Au plaisir, S.D.
Merci Suzanne, je pense que je me suis appuyé sur le site de Nos Origines (de mémoire). Mais l'article portait sur l'importance qu'il soit le premier messager de la Nouvelle-France, et qu'il soit portugais, un comble, non ?
Citer
0 #1 Suzanne Da Sylva 30-04-2013 13:28
Bonjour,Je suis descendante de Pedro daSilva.Permettez que je complète sa famille.
Marie-Thérèse 1684-1702
Jean-Baptiste 1692-1761
François(Pierre)1697-1703
Marie-Jeanne 1700-1703
Jean-Marie (1er) 1704-1775
Jean-Marie(2e) 1706-1780
Oui,il y avait 2 Jean-Marie
Au plaisir, S.D.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.