La généalogie d'Hervé
" La vie est un pont :
traversez-la mais n'y faites pas votre demeure. "
Sainte Catherine de Sienne
La généalogie d'Hervé
" Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli. "
Victor Hugo

 

(Récollet ordre éteint, aquarelle. Artiste : Beau, Henri
Crédit : Bibliothèque et Archives Canada / 51373)

Parmi mes recherches dans les paroisses Saint-Joseph de Maskinongé et Saint-Antoine-de-la-Rivière-du-Loup à Louiseville (Mauricie, Québec) faites dans les registres originaux mais aussi dans leurs copies, le prêtre missionnaire de la région pour l'époque de mes recherches était le frère Récollet Dominique Pétrimoulx, il est fils de Pierre et de Marie-Louise Maillou. Il est né le 21 juillet 1735 à Québec. Il est ordonné prêtre récollet le 23 septembre 1758*. Il est vicaire en 1759 à Saint-Antoine, Rivière-du-Loup*. Il est desservant de Yamachiche en 1778*. Il vit en 1789 au couvent de Montréal*. Il est curé en 1796 à Saint-Pierre-du-Portage à L'Assomption*. Il décède le 3 juin 1799. (* Source : Répertoire Général du Clergé Canadien - Auteur: Abbé Cyprien Tanguay - p133)

 

 Les événements des ancêtres de Chloé auxquels il a participé sont les suivants :
- Baptême d'Angélique Lambert en 1757
- Mariage de Jean-Baptiste Desrosiers et Marie-Anne Branchaud en 1761
- Mariage d'Antoine Lemaître et Angélique Desrosiers en 1772
- Inhumation de Marie-Anne Fafard en 1773
- Baptême de Michel Gélinas en 1783

(Registre de Louiseville - 1714-1770)

Mais ce ne sont pas ces événements qui font de lui un prêtre non ordinaire, dans les copies des registres, il y a des annotations de copistes qui n'hésitent pas à porter attention à la hiérarchie de son manque de rigueur et de sa paresse, il se rend compte de l'absence d'informations et d'erreurs, et il le juge sans retenue avec parfois des mots assez crus, pourtant lui aussi religieux !

Je me demande si le copiste n'exagère pas, en effet, dans une de ses notes, il fait mention que le frère Pétrimoulx a utilisé le nom de bedeau au lieu de badeau. C'est une erreur de la part du copiste, le bedeau est celui qui s'occupe de la sépulture, il pensait à ce moment à un nom de famille qui en fait ne l'était pas. Comme à beaucoup d'endroits le bedeau faisait office de témoin.

Des registres de la paroisse Saint-Joseph de Maskinongé (Québec) du 1er mai 1759 à fin la fin de l'année 1767, le copiste est le chanoine curé Jean-François Béland.


Fin du registre de 1761

''L'acte ci-dessus a été fait en 1761. Dans l'original qui est dans le registre de La Rivière du Loup, l'année a été omise ; mais nous l'y avons pas ajoutée dans la copie, mais nous certifions que ce acte est dans le registre de 1761. J. F. Béland ptre curé.''

Registre de 1763 :


''Dans le registre original un espace a été laissé, ici, en blanc, espace suffisant pour y entrer un acte de baptême. L'acte n'a pas été fait, mais il a été signé comme suit:

Ambroise Lanevile
Geneviève Ducheny
Petrimoulx ptre

C’est encore un oubli de ces tristes Petrimoulx ! Les missionnaires les moins doués, croyons-nous, de toute la colonie; et d’après les registres qu’ils ont tenu, les plus ignorants ! Maskinongé, 13 mars 1910. J.F. Béland ptre curé.''

Registre de 1763, note du copiste :

''Le Petrimoulx qui a fait l'acte ci-dessus a eu le soin de ne pas le signer. Chose étonnante et infiniment regrettable ! cet acte de sépulture de ''l'enfant de Déry'' est le premier que l'on rencontre depuis le 2 mai 1761. Pourtant dans un espace de près de trois ans, il a du mourir du monde à maskinongé comme ailleurs. Cependant les Pétrimoulx n'ont enregistré aucune sépulture. Comment expliquer une aussi sotte, une aussi coupable négligence ?
Je suis porté à croire que les Pétrimoulx, résidant à la Rivière du Loup ne se donnaient pas la peine de venir présider les sépultures de Maskinongé ils laissaient ces pauvres gens enterrer seuls leurs morts et puis..... les actes on s'en occupait comme de l'an quarante ! Pauvre paroisse de Maskinongé ! Triste destinée pour elle que d'avoir été confiée aux soins de ces minus habens(*) de Pétrimoulx ! J. F. Béland ptre curé Maskinongé 14 mars 1910''

(*) Locution latine qui se dit quelque fois pour signifier un homme de capacité très médiocre.


Même registre de 1763 :



'' N.B. Contrairement à ce qui est dit dans l’acte ci-dessus le parrain et la marraine n’ont pas signé. Il n’y a dans l’acte original que la très pauvre signature d’un pétrimoulx. Que l’on veuille bien admirer aussi l’acte suivant qui est propre à donner une haute idée de ce qu’étaient ces pétrimoulx !! J.F. Béland ptre curé (1910)''.

Registre de 1765

''Il y a deux lacunes dans l'acte ci-dessus que nous avons copié tel qu'il est dans l’original. Nouvelle négligence de pétrimoulx !! J. F. Béland ptre (1910)''

Même registre de 1765

''Note du copiste : Il n'y a que des imbéciles comme les pétrimoulx pour faire des actes comme ce dernier ci-dessus et aussi que le précédent. Maskinongé 15 mars 1910 F. F. Béland ptre curé.''

 Même registre de 1765

 

'' N.B. Dans les deux actes ci-dessus le fameux pétrimoulx a laissé en blanc un espace pour y mettre le nom de baptême de l'enfant qu'il baptisait, mais il s'est bien gardé d'y inscrire le nom. De même, à divers endroits et souvent il dit que les parrain ou marraine ont sigmé, mais il ment tout simplement, il n'y a pas de signature. Pauvre pétrimoulx !! espèce d'imbécile ! J. F. B. ptre''

 Registre de 1765

 

'' N.B. Encore un indice du génie de ce pétrimoulx ! ''Marie Louise veuve badeau'' !! Ailleurs il écrit ''bedeau'' au lieu de ''badeau'' comme témoin a plusieurs inhumations. Il écrit ''' en présence de françois bedeau'' Je ne crois pas qu'il y ait dans tout ce pays de registres plus mal tenus, d'actes plus mal faits que ceux de ce pauvre homme et ceux de son homonyme qui siégeait à La Rivière du Loup. Il faut les parcourir comme nous le faisons aujourd'hui pour en être convaincu ! J. F. B. ptre''

 Fin du registre de 1767

'' N.B A partir du 15 mars 1767 la paroisse de Maskinongé cesse d'avoir un registre distinct de La Rivière du Loup. Les actes que nous avions copiés depuis le 15 mars 1767, et ceux que nous copierons dans les années suivantes ont été et seront extraits du registre pour la paroisse de La Rivière du Loup mêlés à ceux de cette dernière paroisse. Les Pétrimoulx avec leur petit jugement et leur esprit encore moindre ont jugé que c'était tout aussi bien ; puis, tenir un seul registre c'est moins de troubles qu'en tenir deux, la paresse y trouvait son compte. Nous devons aussi faire remarquer leur négligence ou leur manque de zèle, ou leur paresse impardonnable en cette année 1767, ou pendant plusieurs mois de l'année aucun acte n'a été fait, et ou pendant toute l'année il n'y a qu'une seule sépulture d'enregistrée. C'est du reste pour les sépultures, ce qui a été pratiqué par le pauvre ignorant qui signe ''f dominique pétrimoulx'', durant tout le temps que la paroisse de Maskinongé a eu le triste sort de l'avoir pour la desservir. Il a négligé d'enregistrer la plupart des sépultures, il a sans doute aussi omis beaucoup de naissances, notamment en cette année 1768. Heureusement, nous constatons avec un plaisir extrême qu'à la fin de cette année 1767 il disparait, nous ne voyons plus nulle part sa maigre et chétive signature, ni aucun de ses actes hérissés de fautes d'orthographe ; plaisir au ciel qu'il ne reparaisse plus dans ces cantons. Il fallait que le peuple qui habitait Maskinongé, à cette époque, ne fût pas difficile, pour se contenter d'un pareil minus habens. Maskinongé, 21 mars 1910 J. F. Béland ptre chanoine curé''

 Registre de 1779

 

'' N.B. Ici, dans ce registre original tenu par l'espèce de détraqué pétrimoulx, il y a un long espace en blanc, au bas duquel on trouve deux signatures, l'une ''P Duchény'', l'autre ''Lallemant'' Ce pauvre dépourvu a dû baptiser un enfant appartenant à Pierre Duchény ou à Augustin Lalemant. Il n'était pas scrupuleux sur ce point, ce bonhomme pétrimoulx, puisque depuis 6 ou 7 ans, il n'a enregistré que 3 sépultures.''

 

J'arrête là ces quelques exemples de notes du copiste, il y en a d'autres, c'est un véritable acharnement contre son prédécesseur. S'il y a bien eu manquement ou omissions, parfois des erreurs, il ne faut pas oublier que le frère Pétrimoulx était un missionnaire desservant. Il faisait sa tournée et devait inscrire les actes à son retour en soirée, on peut facilement penser qu'il était invité aux repas de célébration, probablement arrosé de cidre, boisson populaire des campagnes de l'époque. Autre raison plausible, il était atteint de la maladie d’Alzheimer, ou alors tout simplement tête en l'air.

  Et vous, pensez-vous que le copiste puisse juger son prédécesseur de cette manière ?

Commentaires   

0 #2 Hervé 06-04-2013 13:30
Citation en provenance du commentaire précédent de Odile :
Eh bien, qu'est-ce qu'il se prend le pauvre Petrimoulx ! Peut-être frôlait-il le "burn out" ? Peut-être accordait-il plus d'attention aux gens qu'aux registres ? Je trouve son successeur bien sévère. A te lire, je regrette chaque jour de ne pas avoir d'ancêtres au Québec. J'aurais adoré ! A bientôt.
Salut Odile, je suis persuadé que ce pauvre Pétrimoulx était un gars bien, en ayant parcouru ses registres il n'y a rien de mal dans ce qu'il a fait. Le copiste est arrivé presque 150 ans plus tard avec une dent contre lui, ça se voit. C'est vrai que la généalogie de ce côté de l'Atlantique est passionnante ! merci pour ton commentaire.
Citer
0 #1 Odile 06-04-2013 13:11
Eh bien, qu'est-ce qu'il se prend le pauvre Petrimoulx ! Peut-être frôlait-il le "burn out" ? Peut-être accordait-il plus d'attention aux gens qu'aux registres ? Je trouve son successeur bien sévère. A te lire, je regrette chaque jour de ne pas avoir d'ancêtres au Québec. J'aurais adoré ! A bientôt.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Archives

Powered by mod LCA

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Connexion

En créant un compte sur ce site vous serez automatiquement inscrit à l'infolettre.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires

Les cookies utilisés sur ce site Internet " La généalogie d'Hervé " servent à faciliter l’utilisation du site en se souvenant de vos préférences et paramètres choisis. Nous utilisons également des cookies pour mieux comprendre comment les visiteurs utilisent le site Internet " La généalogie d'Hervé " .

Si vous voulez en savoir plus, visitez la page de confidentialité.